Métro Post Forum

De la boîte en plastique

Thème : ,

131. De la boîte en plastique

Cher bénévole,

Je suis enfermée dans un placard. J’entends à l’extérieur les bruits, les clameurs, les interpellations, les plateaux repas qui s’entrechoquent, les rires, l’eau qui coule des robinets, le crépitement des cuissons. Quelle effervescence dans ce Relais Orléanais ! Malgré la vie difficile de tous ceux qui ici viennent trouver réconfort et chaleur humaine, je ressens du fond de mon placard, la solidarité, l’humanité, et j’espère qu’un jour nous verrons plus de justice fiscale, moins de précarité.

Moi la boîte en plastique, sortie du supermarché, promenée dans le caddy au milieu des allées entourées de victuailles et autres produits de consommation, ensuite ouverte au milieu de la table familiale ; puis des allers-retours frigo table, table frigo jusqu’à la disparition de mon contenu,

« adieu fromage blanc 0% allégé au maxi et rempli de saloperies chimiques ».

Merci au bénévole qui a eu l’idée de m’amener ici au Relais Orléanais. Je serai remplie de nouveau, fini cette saloperie de soi-disant fromage blanc, mais remplie d’une partie de la généreuse portion servie pour un copieux repas, qu’une personne accueillie emportera pour son repas du soir. Je serai ensuite ramenée au Relais Orléanais, vide et propre. J’irai alors me reposer dans mon placard jusqu’à mon prochain voyage chez un autre habitué. Je serai remplie de nouveau d’un mets délicieux que la cuisinière bienveillante aura concocté avec l’assistance de nombreux bénévoles.

La boîte en plastique


Apostrophe numéro : 131

Si vous souhaitez répondre à cet Apostrophe
utiliser le formulaire ci-dessous: