Métro Post Forum

De la harpe

Thème : ,

121.  De la Harpe

Chers voisins,

Les élus ont baptisé mon lieu-dit « Rond-Point de la Légion d’Honneur » et j’estime qu’à ce titre les honneurs me sont rendus. Ils les ont aussi rendus à ceux qui ont combattu pour La France, ses valeurs, sa culture et ses traditions. Également à tous mes contemporains qui militent pour les préserver.

Je suis très bien située au carrefour du passé et de l’avenir. Et vous m’avez reconnue : je suis la harpe gigantesque qui vous sert de repère. Du haut de ma console je peux tout observer, entendre et dire…. Je murmure au gré du  vent le chant sourd et quelque peu lugubre des partisans, des résistants, des martyrs dont les histoires défilent sur des variations poignantes allant d’Oradour sur Glane à Verdun… Je regarde ce passé et dis « Attention – Danger – Préservez la Paix »

Mais si l’Histoire sert de repère et d’exemple, elle ne doit pas être un frein à l’avenir. J’ai cette chance d’avoir derrière moi le Parc de l’Hermitage. Combien de couples ai-je vu se former, se marier ? Combien de futures mamans  sont venues prendre l’air et se détendre pour enfin pousser le landau ? Que de joies ai-je partagées à leur insu mais combien ont été bénéfiques ces moments de paix tournés vers un avenir qui chante… Avec le Parc, tous ces moments nous ont fortement aidés à faire pousser les fleurs, à voir grandir les arbres, à recevoir oiseaux et hôtes divers au sein de notre espace. Bien sûr il y a aussi des drames, des séparations, des altercations, des « choses » bizarres que la morale réprouve… mais il paraît que ça fait partie de la vie des humains, qu’ils ne savent pas faire autrement que  se mettre en marge du chemin… enfin, pas pour tous, heureusement ! Je regarde l’épanouissement de la vie et dis «Construisez – Bâtissez – Ayez des projets »

Sur ma gauche se trouve le collège Condorcet. Mathématicien célèbre, élève précoce il soutient sa thèse à l’âge de 16 ans et militera pour la généralisation de l’éducation scolaire de tous les jeunes Français. Combien d’enfants me croisent chaque jour, combien j’aimerais leur faire comprendre l’importance des études, de la culture générale… Comme j’aimerais les faire réfléchir sur la nécessité de l’instruction ! Je regarde cet avenir en construction et dis « Ne négligez pas votre demain. Profitez de ces années qui vous sont consacrées. Apprenez, anticipez, donnez-vous les moyens d’un avenir épanoui. Ne devenez pas le frein de votre vie ! »

Enfin, de toutes parts je vois passer voitures, vélos, motos, scooters, défilé incessant de gens pressés, impatients, nerveux mais pas que… Il existe fort heureusement des gens heureux, détendus, attentifs et polis qui rassurent quant à l’avenir alors je dis « Relativisez, vous n’avez aucune certitude absolue sur l’heure qui vient alors battez-vous pour construire et vivre en paix, la tête haute et l’esprit au repos ».

Mélodieusement vôtre,

La Harpe


Apostrophe numéro : 121

Si vous souhaitez répondre à cet Apostrophe
utiliser le formulaire ci-dessous: