Métro Post Forum

Du banc

Thème : ,

91. Du banc

Cher passant,

A l’aube de mon nouveau jour, j’attends avec impatience la venue de personnes qui s’assoient sur moi. Je ne parle pas mais j’écoute, j’entends des rires, des pleurs, de l’émotion. Parfois il y en a qui me prennent pour un fauteuil. Mais le pire c’est en fin d’après-midi : il y a quelques jeunes qui ne me respectent pas, qui ne prennent pas soin de moi, qui essaient de me déplanter. 

Je suis un pauvre banc mais qui est là pour vous reposer.

Le banc


Apostrophe numéro : 91

Si vous souhaitez répondre à cet Apostrophe
utiliser le formulaire ci-dessous: