Métro Post Forum

Du bonheur

Thème : ,

197. Du bonheur

Cher.e.s  habitant.e.s,

Moi, le bonheur, je ne me sens pas toujours coupable ! Mais grave question pour moi, j’ai bien l’impression de ne pas avoir mon libre arbitre !!?

Moi, le bonheur, je dirais un peu banalement que je ressemble à un gâteau. A un bon et gros gâteau. Mais qui tient le couteau pour me partager ? Qui décide de me distribuer ainsi ? Qui contrôle ma répartition ?

Bien sûr dans vos quartiers, je me sens être savourée à petites bouchées par les regards bienveillants et les sourires rencontrés, parfois grâce à la famille ou au voisinage, être appréciée souvent selon la solidarité, les entraides… Mais les difficultés de logement, de santé, de travail et de leurs conditions rendent difficiles voire impossibles ma dégustation.

Car, à mon insu, je sens bien que mes grosses parts vont trop souvent vers les mêmes et vous, habitant.e.s des quartiers, vous n’avez droit qu’à une toute petite portion voire à quelques miettes dignes d’être tout juste offertes à des moineaux !

Alors que chacun, chacune me désire tout autant, non ? Chacun, chacune a droit de me connaître au mieux, non ?

Le bonheur


Apostrophe numéro : 197

Si vous souhaitez répondre à cet Apostrophe
utiliser le formulaire ci-dessous: