Métro Post Forum

Du réverbère

Thème : ,

28. Du réverbère

Cher habitant,

Je voulais te dire que je suis ici, immobile depuis longtemps. Bien sûr, quand tombe la nuit, je dois t’éclairer, mais c’est vrai que souvent je reste aussi sombre que la nuit d’hiver. J’en suis triste pourtant je te vois passer, sous ton bonnet, je vois aussi trottiner ta voisine avec son petit chien. Que des ombres furtives, pressées de rentrer, de filer ! Quand je suis en pleine clarté, je te vois t’arrêter à mon pied, t’appuyer contre moi pour rouler ta petite cigarette. J’aime bien quand je sers à quelque chose. L’autre jour, un jeune homme que je ne connaissais pas s’est arrêté juste sous mon nez, a tiré un vieux journal de sa poche et s’est mis à déchiffrer ! Là, j’étais ravi !

S’il te plaît, cher habitant, peux-tu vérifier que je puisse toujours t’éclairer ? Peux-tu demander cela ?

 Merci d’avance. 

Le réverbère

 


Apostrophe numéro : 28

Si vous souhaitez répondre à cet Apostrophe
utiliser le formulaire ci-dessous: